Septembre 2015, l’Europe accueillait 160 000 réfugiés, janvier 2016 le Rwanda 150 000

Standard

Alors que la Grande Europe, composée de 28 pays riches et développés, se débattait dans la répartition d’accueil de 160.000 réfugiés (septembre 2015), suivant des quotas dénoncés comme « contraignants et contestés», une petite nation en voie de développement, sortie du chaos il y a à peine plus de 20 ans, accueille sur son territoire, sans « débats inutiles et tapages médiatiques », près de 150.000 réfugiés.

La solidarité du peuple rwandais, où le pauvre nourrit le « plus pauvre que lui ».

Les premiers chiffres annoncés en Europe en septembre 2015 posaient déjà un sérieux problème et les 27.000 réfugiés supplémentaires que devaient accueillir la France, ont suscité tellement de débats, qu’un léger regard vers le Rwanda, aurait pu susciter un sursaut de décence.

Actuellement, le Rwanda grouille de véhicules aux plaques d’immatriculation burundaises. Ce sont également des réfugiés, même s’ils sont privilégiés car accueillis chez des amis ou dans la famille. Eux aussi, sans être comptabilisés dans les statistiques, ont fui le pays pour s’assurer momentanément une vie de Paix et de Sécurité.

Vous devez savoir que le rwandais est accueillant, et mettra toujours à sa table, une assiette supplémentaire destinée à accueillir un « plus pauvre que lui ».

Les milliers de réfugiés burundais pèsent lourdement sur le budget du Rwanda. Le pays a prévu d’y consacrer plus de 94 millions de dollars, pour l’année 2016, pour assurer le soutien de familles burundaises venues au Pays des Mille Collines.

Tous les réfugiés burundais qui se trouvent au Rwanda reçoivent 950 dollars par an, soit 2,6 dollars par jour. Cette aide financière dépasse de 0,4 dollars, le montant journalier dépensé par la moyenne des rwandais.

Le pays accueille actuellement près de 75.000 réfugiés burundais avec des prévisions allant au-delà du chiffre de 100.000 courant 2016. Pour un petit pays comme le Rwanda, ce budget correspond à la construction d’un barrage électrique de 30MW, ou aux dépenses consacrées au paiement des salaires de la Force de Police rwandaise durant sept années !

Pour l’ensemble de l’Afrique de l’Est, la contribution du Rwanda représente 30% de la charge totale évaluée à près de 314 millions de dollars. Le pays est le deuxième plus grand contributeur au budget commun, derrière la Tanzanie qui accueille 170.000 réfugiés et qui contribue à 56% du montant total. L’Ouganda et la RDC n’accueillent que 60.000 réfugiés et leurs contributions ne représentent que 7% du budget total.

Au total, le Rwanda prend en charge actuellement 147.000 réfugiés venus de toute part, et répartis dans six camps à travers le pays. Implanté sur 401 hectares, le camp de KIREHE, dans la Province de l’Est, est le plus grand. Il accueille, à lui seul, plus de 48.000 réfugiés burundais qui ont fui leur pays suite aux troubles qui ont suivis la décision du Président Pierre NKURUNZIZA de briguer un troisième mandat.

Par Alain BILLEN

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s